Mon Grimoire Index du Forum
 
 
 
Mon Grimoire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Triades Celtiques

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mon Grimoire Index du Forum -> Le Livre des Ombres -> Magies Naturelles -> Druidisme et Chamanisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Eona
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 17 Déc 2012
Messages: 897
Localisation: Sud Ouest
Féminin Scorpion (23oct-21nov) 猪 Cochon
Type de magies pratiquées: Lithothérapie / Rituels / Paganisme / Voyance / En

MessagePosté le: Dim 4 Aoû - 23:43 (2013)    Sujet du message: Triades Celtiques Répondre en citant

Au Pays de Galles, si druides et ovates avaient disparu depuis longtemps, les bardes, réduits à la seule poésie populaire, avaient subsisté pendant tout le Moyen Age. Ils avaient conservé sous forme de tercets ou triades, une bonne partie de l'enseignement druidique non sans que certaines influences chrétiennes s'y fassent jour. Les voici :



1. Sont trois unités primordiales et il ne saurait y avoir qu'une de
chacune:

Un Dieu, une Vérité, un point de liberté, soit un lieu où
toute opposition sera compensée.

2. Trois choses ont leur source dans les trois unités primordiales:

Toute Vie, tout bien, tout pouvoir.

3. Dieu est nécessairement trois choses:

Le maximum de vie, le maximum de science, le maximum de force. Et il
ne peut y avoir qu'un être qui soit le maximum de chaque chose.

4. Trois choses que Dieu ne saurait moins qu'être:

Ce qui doit être le Bien parfait, ce que veut être le Bien parfait,
ce que peut être le Bien parfait.

5. Trois témoignages de ce que Dieu fit et qu'il fera:
Puissance infinie, savoir infini, amour infini, car il n'est rien
que ne puissent, que ne sachent, et que ne veuillent ces trois là.

6. Trois idées maîtresses de Dieu en créant toutes choses:

Affaiblir le mal, renforcer le bien, et révéler toute différence
afin que soit distingué ce qui doit être de ce qui ne le doit pas.

7. Trois choses que Dieu ne saurait moins que faire:
Le plus avantageux, le plus nécessaire, le plus beau de toute chose.

8. Trois qualités fondamentales des essences:
Ne pouvoir être altérées, ne devoir être altérées, ne pouvoir être
conçues meilleures et en cela est la fin de toute chose.

9. Trois choses sont forcées d'être:
Puissance suprême, intelligence suprême, suprême amour de Dieu.

10. Trois suprématies caractéristiques du Divin:

Vie universelle, science universelle, pouvoir universel.

11. Trois raisons d'êtres des vivants:

L'amour de Dieu, avec un maximum de pleine raison, l'Intelligence
divine qui connaît toute manière d'être, la Force divine, avec un
maximum de volonté, d'amour et d'intelligence.

12. Il y a trois Cercles de Vie essentielle:

Le Cercle de Keugant où il n'y a que Dieu, ni vivant ni mort, et nul
sinon Dieu ne peut le parcourir; le Cercle d'Abred, où tout état de
vie reçoit essence de la mort, et l'homme l'a parcouru; et le Cercle
de Gwenved où tout état de vie reçoit essence de la vie, et l'homme
le parcourra au ciel.

13. Trois conditions d'être pour les Vivants:

Condition d'Abred en Anoun, condition d'autonomie morale dans l'état
d'humanité, condition d'amour, c'est-à-dire de félicité, dans le
ciel.

14. Trois nécessités de l'essence de tout vivant:
Commencement en Anoun, progrès en Abred, plénitude au ciel, c'est-à-
dire dans le Cercle de Gwenved; et sans ces nécessités rien ne peut
être sinon Dieu.

15. Trois sortes de nécessités en Abred:
Le moindre de toute vie et de là commencement, la substance de toute
chose et de là croissance, ce qui ne peut avoir lieu dans une autre
condition de vie; la formation de toute chose de la mort et de là la
diversité essentielle des êtres.

16. Trois choses qui ne peuvent qu'être en tout vivant par l'équité
divine:

Souffrir avec tout autre en Abred, car sans cela nul ne peut avoir
connaissance parfaite de rien; part équitable comme tout autre à
l'amour divin; et parvenir comme tout autre par la puissance divine
à ce qui sera juste et miséricordieux.

17. Trois causes de la nécessité d'Abred:

Rassembler les éléments de toute qualité d'être, rassembler la
connaissance de toute chose, rassembler la force pour vaincre toute
hostilité et le principe de destruction et se dépouiller du mal.
Sans cela qui traversera chaque état de vie, qu'il soit individu
vivant ou espèce, ne pourra atteindre la plénitude.

18. Trois calamités primitives d'Abred:

Nécessité, oubli, mort.

19. Il y a trois nécessités principales avant la connaissance
complète:

Parcourir Abred, parcourir Gwenved, et se souvenir de tout jusqu'en
Anoun.

20. Trois choses indispensablement liées en Abred:
Transgression de la Loi, car il n'en peut être autrement évasion
dans la mort pour fuir le mal et Kythrol, accroissement de la vie et
de la bonté, par le dépouillement du mal dans l'évasion en la mort,
et cela, parce que l'amour de Dieu a prise sur toute chose.

21. Trois instruments divins en Abred pour dominer le mal et Kythrol
et s'évader loin d'eux vers le Gwenved:

Nécessité, oubli et mort.

22. Trois contemporains primitifs:
L'homme, le libre arbitre, la Lumière.

23. Trois obligations nécessaires de l'homme:
Souffrir, changer, choisir. Et de pouvoir choisir on ne sait rien
des deux autres avant l'échéance.

24. Trois alternatives également offertes à l'homme:

Abred et Gwenved, nécessité et libre arbitre, mal et bien; et le
tout en équilibre et possibilité pour l'homme de fixer son choix du
côté qu'il voudra.

25. De trois choses tombe la nécessité d'Abred sur l'homme:
Manque d'effort vers le Savoir, défaut d'attachement au bien,
attachement au mal; c'est-à-dire: qu'il tombe par ces trois choses
jusqu'à son semblable en Abred, d'où il revient à sa condition
antérieure.

26. Trois choses font tomber par nécessité en Abred, quoique l'on
soit par ailleurs attaché au bien:

L'orgueil, jusqu'en Anoun, le mensonge jusqu'en Obryn, la dureté de
cour jusqu'à Kenmil, et l'on retourne vers l'état d'humanité comme
auparavant.

27. Trois caractères primordiaux de l'état d'humanité:
Amasser au plus tôt la science, l'amour et la force, avant que de
mourir, et cela ne se peut, dans le privilège de liberté et de
choix, avant l'état d'humanité, et ces trois choses-là sont nommées
les trois Victoires.

28. Il y a trois victoires sur le mal et Kythrol:

Science, amour et puissance; et ces choses se sachant, veulent et
peuvent, dans leur ensemble, ce qu'elles se proposent; et dans
l'état d'humanité est leur commencement et elles durent à tout
jamais.

29. Trois privilèges de l'état d'humanité:
L'équilibre du bien et du mal, et de là comparaison; liberté de
choix, et de là jugement et choix; et en même temps, début de
pouvoir, dans le privilège de jugement et de choix, car ils sont
nécessaires avant de rien faire d'autre.

30. Trois différences nécessaires entre l'homme ou tout autre vivant
et Dieu:

Limite pour l'homme, aucune pour Dieu; commencement à l'homme, aucun
à Dieu; nécessité pour l'homme, de renouvellement successif d'état,
dans le Cercle de Gwenved, du fait qu'il ne peut supporter le
Keugant, et non pour Dieu, qui peut tout supporter et cela avec
félicité

31. Trois caractères primordiaux de la félicité:

Sans mal, sans besoin et sans fin.

32. Trois choses que restitue le Cercle de Gwenved:

L'Awen primitive, l'amour primitif et la mémoire de tout ce qu'il y
a eu auparavant, car sans elles, pas de félicité.

33. Trois discriminations entre tout vivant et les autres:

L'Awen, la mémoire et la perception car il y en a plénitude en
chacune et elles ne peuvent être pareillement égales en d'autres
vivants, et chacune est complète, et il ne peut y avoir deux
plénitudes identiques en rien.

34. Trois dons de Dieu à tout vivant:

La plénitude de son espèce, la distinction individuelle, la
prééminence caractéristique de son Awen primitive sur tout autre, et
de là l'irréductibilité individuelle de chacun quant aux autres.

35. De l'intelligence de trois choses il vient diminution et
subjugation de tout mal et de la mort et victoire sur eux:

La quiddité, la cause et l'instrument d'action; et cela on l'a dans
le Gwenved.

36. Trois garanties de la science:

Cesser de parcourir chaque état de vie, se rappeler le parcours de
chaque état et ses incidences, pouvoir parcourir tout état à
volonté; et cela on l'a dans le Cercle de Gwenved.

37. Trois précellences caractéristiques de tout vivant dans le
Cercle de Gwenved:

Fonction, privilège et Awen, et deux Vivants ne peuvent être
absolument semblables en toutes choses, parce que chacun possède la
plénitude de ce qui fait sa précellence, et que cette plénitude ne
peut être en rien, sans toute la mesure qu'il est possible d'en
avoir.

38. Trois choses que ne peut nul que Dieu:

Supporter l'éternité de Keugant, participer à tout état sans se
renouveler, améliorer et renouveler toute chose sans en rien
s'amoindrir.

39. Trois choses qu'on épuisera jamais en raison de leur nécessaire
potentialité:

La forme de l'être, la quiddité de l'être, l'avantage
qu'il y a d'être, parce qu'elles sont éternellement préservées du
mal, qu'elles soient vivantes ou mortes, dans la belle et bénéfique
diversité du Cercle de Gwenved.

40. Trois supériorités du renouvellement d'état dans le Gwenved:
L'instruction, la beauté, le repos devant l'inaptitude à supporter
le Keugant et l'éternité.

41. Trois choses qui vont en croissant:

Le Feu ou Lumière, l'intelligence ou Vérité, l'Ame ou vie: elles
prendront le pas sur toute chose, et alors fin d'Abred.

42. Trois choses qui vont en décroissant:

Les ténèbres, l'erreur et la mort.

43. Trois choses qui vont en se renforçant chaque jour, car la plus
grande quantité d'efforts va vers elle:

L'Amour, la Connaissance, la Conformité à la Loi.

44. Trois choses qui vont s'affaiblissant chaque jour, parce que la
plus grande quantité d'efforts va contre elles:

La Haine, la Transgression de la Loi et l'Ignorance.

45. Trois plénitudes de félicité:

Co-participation à toute quiddité, et qu'une d'elles en sa plénitude
domine en vous; conformer son comportement à tout Awen, et exceller
par l'une d'elles; aimer tout vivant et tout être, et l'un
principalement, savoir: Dieu; et dans ces trois choses uniques se
trouve la plénitude du ciel et du Gwenved.

46. Trois nécessités de Dieu:
limitable quant au limité, au-delà de toute mesure quant à soi-même,
et en communion avec les vivants de tout état dans le Cercle de
Gwenved.
_________________
Pour toutes vos questions sur les minéraux et la lithothérapie :
https://www.facebook.com/pages/Les-minéraux-dEona/595438970500287

Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Dim 4 Aoû - 23:43 (2013)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mon Grimoire Index du Forum -> Le Livre des Ombres -> Magies Naturelles -> Druidisme et Chamanisme Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com