Mon Grimoire Index du Forum
 
 
 
Mon Grimoire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Samhuinn culte Ecossais de Samhain avec un Feu.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mon Grimoire Index du Forum -> Le Livre des Ombres -> Magies Naturelles -> Druidisme et Chamanisme
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Veigsidhe Karvgwenn
Fantôme

Hors ligne

Inscrit le: 15 Sep 2016
Messages: 49
Localisation: Bretagne
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鼠 Rat

MessagePosté le: Sam 24 Sep - 00:03 (2016)    Sujet du message: Samhuinn culte Ecossais de Samhain avec un Feu. Répondre en citant

Rituel Druidique Ecossais Pour Samhuinn.

Attendez Minuit Au cours de votre célébration de Samhuinn (le Samhain Ecossais)
Alors soit vous faite ce rituel a l'intérieur de votre Foyer (avec des Bougies) soit dehors dans votre jardin si vous en avez un de grande taille. Ou alors dans un terrain avec des amis... En éxtérieur il faudra faire un feux l'idéale et d'avoir un braséro, une lampe métalique type Oseberg, une ou plusieurs torche. Bon évidemment on peux juste se contenter d'avoir un autel avec des bougies consacrées pour ce rite (plusieurs j'en met 12, en général une par mois de l'année, ou … Plus ce n'est pas une obligation d'avoir pour ce rite tel ou tel nombre de bougie).
Samhuinn en Ecosse ce célébre par le feu, dans la tradition Ecossais la communication avec nos défunts et avec les Divinités ce fait pas les flammes. (c'est même une superstition très populaire en Ecosse). Un Dicton populaire en Scots : 
« Dinnae tae spike with the Fire ! Bampot !! Ye cannae know Who goes answers !!! » 
(Ne parle pas avec les flammes ! Malheureux !! Tu ne sais pas qui vas te répondre!!!) 

Après votre rituel de Samhain dans lequel vous aurez honorer vos Ancêtres et vos divinités, et votre repas et toute vos activité de samhain (de famille ou avec des amis)

Attendez Minuit pour marquer l'ouverture de la Porte Noire de Samhuinn.
Faite votre rite Ecossais du Feu Avec des Bougies que vous aurez consacré aux divinités et au ancêtres. Vous pourrez aussi consacré dans votre rituel soit une ou des Bougies (en intérieurs) soit une ou des torches ou une ou des bûches pour le feu en brasero (si vous faite ce rite en éxtérieur)
aux événements marquant de l'année qui ce termine.

Quand le feu brûle bien, emplissez vous de cette lumière douce et chaude dans les ténébres froides de cette fête de Samhuinn, faite le points un instant sur tout votre vécus au cours de cette année et au cours de cette vie. Bénissez le tout et ne penser plus aux différents que vous avez pu avoir avec d'autres personnes ou groupe de personnes, penser juste que s'était l'évolution naturelle pour vous est ces personnes pour grandir et mûrir.

Quand vous vous sentez prêt dites le texte suivant :

« -Ce soir, en ces heures froides où la nuit s'étire d'un noir profond et où la lumière de jour flétrit et se retire, je me tiens droit(e), je vais franchir ce soir la porte noire de Samhain, comme les obstacles que j'ai franchis cette année, je me tiens droit(e) devant vous, esprits ! Et Dieux de la Mort !
Samhain, en ton nom, célébrons toutes naissances, Samhain, en ton nom, célébrons toutes putrescences !
Appels à la Déesse et aux Dieux Anciens, A la Grande Déesse et au Grand Dieu :

En ce jour de fête et de prière, Grande Déesse, Grande Mère, Déesse de l'Astre Lunaire, Berceau de tous.
Les Mystères, de la Sagesse et des cycles de Vie et de Mort, la gardienne, nous t'appelons en ce jour de Samhain, ouvre nous le sens de ce Sabbat Sacré, Montre nous ce que nous devons voir et célébrer.
Tout Commencement a une Fin et, toute fin a un commencement !

Lorsque tu plongeras une lame dans le cœur du grand Dieu, Le Dieu Soleil !! Et que le voile de l'au delas se sera levé sous nos yeux, Guide nous a travers les ténébres, guide nous dans ces ombres,
A travers le déclin du Soleil et tous ces décombres sur lesquels coulent le sang des lendemains.
Dame de la Vie, de la Mort et de la Connaissance, accorde-nous la joie infinie de ta présence.
En ce soir de fête, en ce soir de receuillement.
Toi qui nous relie à la Terre, toi qui nous relie au Sidh.
Toi qui nous donne nos repères, Gardienne des animaux sauvages, Gardienne de tous les âges, Nous en appelons en ce jour a ta juste grandeur, permet nous encore aujourd'hui cette union qui attise le Feu de nos cœurs Celtiques.
Apprends nous toi ce que nous ne savons. Mère des Druides Pictish ! Cailleach Bheur au visage bleu !

Tout commencement a une fin, et toute fin a un commencement !

C'est ta loi, elle est harmonie sur toute chose ! Quand Samhain aura relevé le voile Donne nous la force de construire, de partager grâce a tes connaissances, tu nous accompagne sans relâche, du déclin nous remonterons a la Vie.
Ainsi est le cycle que tu nous a instruit.

Seigneur de la Vie et de la Mort et de la Renaissance. Kernunnos !! Grand Dieu ! Dieu du Soleil ! Nous te prions aujourd'hui ce soir, pour ta juste clémence. 

(Faire son Bilan personnel : …)

La boucle du cycle est bouclée, le cercle, le cerlce de l'été entièrement tracé, le début s'annonce a la fin, c'est le temps du bilan, regarder en arrière pour aller de l'avant, savoir ce qu'il faut espérer des lendemains.
Tant de joies, tant de sourires. Distribués au nom du plaisir, plaisir de la réussite, plaisir de devenir...
Toutes ces âmes qui n'ont fait que nous chérir, Nous soutenir pour nous faire Grandir !

Je me souviens de (… Partie a rédiger soi même …)

Et je rend grâce aux Ancêtres et aux Dieux Anciens. Il m'ont bénie, j'en suis ici grâce a eux.
A la lumière se balancent les peines, ombres et équilibre éternel, en ce soir de la nuit de Samhain.
Je me souviens des Larmes, ces perles que j'ai versé au nom de … 
(Expérience, ou souvenir... partie a rédiger sois même...)

Et je rends grâce aux Ancètres et aux Dieux Anciens. Ils m'ont soutenue, j'ai malgré tout avancé grâce a eux.
A présent que le passé s'enferme dans le renouveau, je prie pour des lendemains plus heureux et plus beaux, ou simplement aussi bienheureux.
Que ce que les jours les plus joyeux ont laissé derrière eux.
Je voudrais tant que cette nouvelle année Celtique, soit la porte menant à mes buts et mes prières. Ainsi Grande Déesse, Grand Dieu, tout mes Dieux, et vous mes Ancêtres.
Ecoutez ma voix je voudrais pour cette nouvelle année Celtique qui vient...
(partie a rédiger soi même...)

Puissances de l'univers, merci d'avoir écouté mes misères, le flot de mon bonheur et toutes ces Prières , j'en appelle maintenant a vous profonds mystères, Célébration des Ancètres.
Ancêtres écoutez moi gardiens de mon passé, c'est a vous maintenant, d'être célébrés !

La porte noire de Samhain s'ouvre, le voile s'ouvre entre les deux mondes, la lumière se fait obscurité et l'obscurité se fait lumière.
Une nouvelle ère se crée dans nos vies...
Samhain le voile tombe !!! La porte noire s'ouvre !!! Les Ancêtres, à notre écoute, nous couvrent de leur regard protecteur, jamais aussi présents qu'en cette nuit, car long est le chemin qui s'épare nos deux Royaumes.
Ancêtres, dans votre immense sagesse vous nous avez appris, A travers les siècles et les Vies, l'immensité de vos connaissances qui nous ouvrent le chemin. Gardiens de notre passé, vous savez au moment opportun nous faire découvrir quel est notre destin toujours présents, sans jugement aucun.
Si inconscients nous sommes devant l'ampleur des choses de la vie.
Toujours vous êtes emplis d'amour et de messages qui comblent cœur et ennui.
Gardiens de notre passé. Gardiens de nos vies. Gardiens d'amour.
Aucun mot ne pourraient convenablement exprimer nos ressentis. L'importence que vous avez dans nos vies.
Samhain le voile tombe !!! La porte noire s'ouvre !!! Ce jour de fête est a vous chers Ancètres.
Grande Déesse et Grand Dieu, forces vénérées et divins pouvoirs de la nature.
C'est vers vous que je me tourne a l'heure ou la porte Noire s'ouvre, où le voile entre les mondes se défait.
A l'heure où l'amant et l'amante se détournent. Le fils est Mort et la Mère est vieille.
Les ombres de la nuit s'acharnent sur la lumière. Emportant les joies de hier, ouvrant là les portes d'un nouveau cycle :
Des ténébres bienfaitrices, offrande d'un sacrifice, douleur nécessaire et éclairante, sur le sens que vie et mort enfantent...
Ce Sacrifice c'est le tien Grand Dieu, je vois les larmes couler de tes yeux, sur tes joues, reflets de l'immence peine qui habite ta mère, ta souveraine et ton amante.
Mais ce n'est qu'un passage, une douleur fugace. 
Au loin tes tourments viennent et s'éffacent dans le sang se noie la flèche noire de Loki. 
Mais je pense avec joie a Yule ce jour d'Hiver ou de ta mort tu renaîtra plus puissant, enfant de la Grande Déesse a nouveau. Plus beau on t'appellera : Roi vert, Seigneur du Printemps ou Roi des Forêts.
Tu entres maintenant dans le Royaume de l'été éternel, le froid du gouffre de l'hiver où la Déesse 
te pleure et traine ses pas. Au long des jours glacés et interminables nuits froides.
Dames d'ombre apprend donc moi à vaincre mes dégoûts.
Montre moi ce chemin invisible a la lumière. L'apprivoisement du Moi intime, de sa colère, de sa rage, de sa haine et la foule de son tout.
Donne moi la force de me combattre moi même, de me connaître un peu plus, de savoir comment faire de mes peines, de mes épreuves et de mes malheurs, le sacrifice.
Aide moi a surmonter mes peurs.
Aide moi a changer ce qui est mal dans ma vie, à changer ce qui me fait souffrire.
Je veux l'équilibre, je veux entrer dans la vie, savoir être heureux(euse) dans l'harmonie.


Les Dieux de la Mort sont tous là, ce soir. La peur, le noir, le chemin de notre destin devant nous.
Une vie d'ombre et de lumière, l'avenir, une plénitude, une confiance qui s'assume, qui chante et qui revient comme le cycle qui se consume, tant que ni moi, ni un autre n'est blessé, telle est la loi que ma foi a édicté. 
Quand à toi Seigneur divin du Soleil, Grand Dieu enfoui dans la terre de Tir-Na-nOg.
Veille toujours sur nous et écoute nos prières, tandis que l'ombre gagne sa place dans l'univers.
Mais que vois je ? La Nature se drape de l'Hiver :
La balance s'est inclinée et les ténébres ont gagné.
Les Glaces s'avancent lentement vers notre horizon. Le froid s'intensifie brouillant alors notre vision.
La terre se gêle perdant sa malheureuse fertilité. Les frissons parcourent nos corps engourdis.
La pluie se fige dans notre atmosphère. Le monde se prépare à une nouvelle ère la stérilité menace, la terre n'a plus ses fruits.
Les hommes ont peurs, peurs du froid, peurs du noir et peurs de l'inconnu. 
Parce que leurs terres sont désormais nues. Et que leur attente durera six longs mois...
L'heure des résolutions a sonnée pour l'année Celtique et les regrets pour l'ère passée..... …. »

Autrefois chez les Anciens Celtes Samhain etait terrible comme période de l'année les gens avaient peurs d'affronter l'hiver, et avaient pleins de questions, sans réponses qui provoquaient des angoisses immenses, des peurs d'une intensité qui nous est inimaginable de nos jours dans nos sociétés modernes bien au chaud dans une maison avec l'eau courante et l'électricité. 
Le rôle du Druide et de la Druidesse était d'apaiser ces peurs et de permettre aux membres du Clan de les affronter pour les évacuer et s'en libéré pour passer la saison sombre dans de meilleurs condition. Hélas de nos jours comme je l'ai déjà dit on ne peux presque plus se mettre a la place des gens de l'époque pour comprendre ce qu'ils pouvaient vivre a cette période de l'année. J'ai tenter d'en parler avec une Druidesse de Suisse (sur internet) et elle c'est gentillement moquer de moi et ma dit « Dans nos groupes si quelqu'un pleure ou a peur on le laisse ! » et «  (...)dans le Druidisme on ne s'occupe pas de la peur, sa ne fait pas partie de nos rituels (...) ».

Bon le Druidisme en groupe tel qu'il est pratiquer ne correspond pas toujours a ce qu'il était jadis. Comme l'époque a changer, les gens on changer eux aussi. Et donc ils n'ont plus aussi peur de l'hiver. Pourquoi avoir peur quand on est bien au chaud chez soit, que le frigo est plein, qu'on vient de prendre une douche chaude réconfortante et qu'il y a un énième épisode de NCIS a la télé le vendredi soir ?? 
Autrefois en Ecosse La vie était dur on allait chercher l'eau au puits ou a la rivière, la nourriture on n'étaient pas sur d'en avoir assez pour tout l'hiver, si la chasse était mauvaise et qu'il n'y avait plus de volaille ou de mouton (quand on en avait ) on n'était pas sur de manger de la viande, et le grain quand on n'en avait pas suffisamment quand la récolte avait été insuffisante, ou que l'on avait tout manger, et bien il restait les racines et les champignons quelque lapin ici ou là, et la faim. Heureusement les Ecossais on toujours garder une organisation Clanique car les Hommes dans les temps Anciens étaient dépendent les uns des autres... Mais quand sa tournait mal que le voisin Anghus ou que Tante Shannon n'avait plus a manger non plus et bien mieux valait étre dans les petits papier des Dieux. C'est pour cela que les gens avait peur ! Je me suis souvent demander comment était cette peur??
Quand on vie dans un logement confortable c'est dur quand même, mais je me rappel de mes peurs d'enfant, quand enfant je voyais le ciel sombre de la nuit, elle avalait le jour et tout mes certitudes et elle me plongeais dans dans les régions inexplorées et sombre de mon imaginaire, j'éprouvais alors une peur indicible, insurmontable, animale, et obscure. Et pourtant !? J'éprouvais une sorte de plaisir diffus dans toute cette peur, de plaisir a l'éprouver, a l'affronté et au matin quand le jour était de retour je me sentais plus fort. Voila je pense que c'est là une piste qu'il nous faut explorer pour comprendre se qu'éprouvaient les Anciens Celtes a Samhain. 
En Ecosse on faisaient le rite de Samhuinn autour d'un grand feu pour honorer nos morts, remercier les Dieux pour l'été fructueux et affronter nos peurs. Les Anciens Druides faisaient leur culte au couché du soleil et de nuit pour toute nos célébrations, Pas que pour Samhain, le jour commençait pendant la nuit et non à l'aube, et c'est pour cette raison que les fêtes Celtiques débutait au coucher du soleil du jour précédent. On sait par le site de Stonehenge et celui de New Grange qu'il y a eu des cultes a c'est moment solaire et lunaire, mais on ne sait pas avec exactitude, si les Druides de l'époque commençaient tout leur culte au coucher du soleil. C'est possible qu'ils aient calculer leur rituel par rapport aux étoiles (et donc de Nuit) comme font certains Druides dans les Ordres Modernes. Pour en revenir a se dont je vous parlais. 
Dans la tradition Celtique le jour qui terminait une saison et était également la veille d'une autre saison n'appartenait donc à aucun des deux cycle. Se qui fait de la célébration de Samhain un jour hors du temps. Hors de la réalité du monde de la vie de tout les jours, ce qui était surement en soit une source de peur pour nos Ancêtres, qu'ils soit Gaulois, ou Ecossais... Pictes... ou Irlandais … Etc
C'est cette peur de la mort qui prend vie a cette fête si particulière et que l'on retrouve dans la fête plus commerciale de Halloween. 

En Ecosse il y avait souvent des petits jeux pour soulager les gens de leurs peurs comme de la divination a base de pomme. Un coutume courante etait d'éplucher une pomme et de jeter un morceau de sa peau dans un chaudron remplis d'eau. La forme de la peau donnait dit on le lettre de l'amour du prochain mariage. Pour le Clan, ou du futur époux pour une Lassie (jeune fille).
Une technique de divination facile pour connaître sa durée de vie au soir de Samhuinn etait d'éplucher une pomme en éntier sans rompre la peau et alors la longueur du morceau donnait un indication, plus le morceau était long, plus longue serait la durée de vie de la personne...
Pour les hommes du Clan, la femme du chef du Clan (ou du Chef de famille chez lequel avait lieux la fête de Samhuinn) devait servir de la bière forte aux hommes dans des choppes, elle devait les remplir et les servir le plus vite possible et celui parmi les convives qui avait la bière avec le plus de mousse était celui qui viverait le plus longtemps et/ou qui aurait le plus de succès avec les Femmes dans l'année a venir. Voila pendant votre culte de Samhain vous pourrez vous inspirer de c'est pratique pour mettre en place des jeux et respecter la tradition de Samhuinn d'affronter ses peurs. 


Prendre un moment pour parler avec chaque personne avec laquelle vous célébrer Samhuinn devant les flammes. Poser lui la question :
« -De quoi a tu le plus peur ? » Ensuite ecouter se qu'elle a a dire (parfois c'est douloureux d'affronter sa « peur ») et avec un geste d'amitié donner lui une boisson réconfortante pour l'aider a évacuer sa peur (si possible servis dans une corne a boire)


"-Toutes les Frustrations générent des maladies. Toutes les Frustrations sont enfantées par les peurs. Toutes les peurs sont générées par la grande peur qui est celle de la mort." -Patrick Dacquay- (Druide "Deo" de la Tradition Celte des Soof-tà)


Ensuite finir votre soirée dans le calme et n'oublier pas le feu si vous été dehors...
Hae a guid Samhuinn !!
_________________
-" L'innocent est celui qui subit le mal, contrairement au juste, qui va au devant d'un mal pour le combattre." -Sagesse Druidique-
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 24 Sep - 00:03 (2016)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mon Grimoire Index du Forum -> Le Livre des Ombres -> Magies Naturelles -> Druidisme et Chamanisme Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com