Mon Grimoire Index du Forum
 
 
 
Mon Grimoire Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

Un rêve étrange.

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mon Grimoire Index du Forum -> Le Livre des Ombres -> Magies Psychiques -> Rêves -> Vos rêves
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Caelum
Membre
Membre

Hors ligne

Inscrit le: 19 Oct 2013
Messages: 13
Localisation: Dijon
Masculin Taureau (20avr-20mai) 猪 Cochon
Type de magies pratiquées: Runes/Guérison/Elémentale

MessagePosté le: Sam 10 Mai - 13:59 (2014)    Sujet du message: Un rêve étrange. Répondre en citant

Bonsoir voila quelque nuit que je fait un ou plusieurs en faite, rêves vraiment étrange que je n'arrive pas à interpréter :


Le rêve commence dans mon lit, je suis dans ma chambre les yeux fermer, je les ouvres, je m'en sens très fatigué et je me relève difficilement comme si mes bras et mes paupière était en plombs, il fait noir j'en déduis que mon ordinateur que je laisse allumées est éteins, j'essaye alors de le remettre en route ce qui ne marche pas. Déçu je me lève et m'approche de ma fenêtre et essaye d'allumer un interrupteur en dessous, mais il ne marche pas je regarde par la fenêtre et vois mon chat juste ses yeux qui brillent je me décide à descendre de la chambre pour le faire rentrer, mais je le vois passer dans ma chambre ainsi que mon autre chat, il viens ce frotter à ma jambe. Dépité par le fait qu'il sois ici alors que je l'ai vu dehors il y a deux seconde je me dit qu'il faut que je vérifie ! Je commence alors à descendre les escaliers alors que je descend je vois mon chat descendre, puis encore une fois et plus il descend plus il ce relève sur ces deux pattes arrière jusqu’à ce qu'il sois complètement debout sur  avec un bâton entre les pattes avant, puis je me réveille. 


Enfin c'est ce que je croyais, mais je suis toujours dans ma chambre avec cette même sensation de plomb. Je me lève difficilement et descend les escaliers. Mon père est dans la cuisine il à t-shirt blanc et me sert dans ses bras. Je lui dit que je dois sortir et ouvre la porte. Il fait nuit et j'avance dans ma cours. Et je vois l'ombre d'une personne en vélo. J'avance et le dépasse avant qu'il me dise d'arrêter. Je me réveil alors et pour de bon cette fois. 


Voila quelque temps que je fait ce genre de rêves, ils sont différents mais ce passe tous dans ma maison en commençant dans ma chambre, il fait nuit et je me sens très lourd.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 10 Mai - 13:59 (2014)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Foxxx
Fantôme

Hors ligne

Inscrit le: 07 Mai 2014
Messages: 34
Localisation: Perdu dans le temps
Masculin Capricorne (22déc-19jan) 鷄 Coq
Type de magies pratiquées: Blanche (psychique, pierres, verte), tarot, pendul

MessagePosté le: Dim 11 Mai - 15:50 (2014)    Sujet du message: Un rêve étrange. Répondre en citant

En psychologie on considère que les choses telles que les interrupteurs etc ont un rapport avec ce que l'on perçoit des liens de cause à effet. Dans la réalité, passé un certain âge, on sait que l'interrupteur si il est en bon état de marche déclenche l'allumage des lampes puisqu'il est relié, grâce à l'électricité etc, par contre dans le rêve, c'est notre subconscient qui parle, et lui ne sait pas ça, il n'en tiens pas compte, donc pour lui allumer la lumière par le fait d'appuyer sur un bouton qui n'est pas relié à la lampe de façon VISIBLE est une absurdité. Autrement dit, le fait que la lumière s'allumera ou non dans un rêve relève de la magie, de la volonté de celui qui rêve à ce que ça s'allume ou non, à influencer le cour des choses par sa seule volonté.
La maintenant, ce que je vais dire est un point de vue personnel et subjectif: ça me semble très symbolique, tu veux "allumer la lumière", tu fais l'action pour et ça ne marche pas, peut-être que ça signifie que tu es encore un peu enfantin, tu as du mal à comprendre les rouages des liens de cause à effet, que certaines choses dépendent de ton bon vouloir et qu'accuser l'ampoule de ne pas marcher ou le jour de n'être pas levé est absurde car le fait d'obtenir un éclairage ne dépend que de toi, peut-être que là ta vie est entrain de te révéler quelque chose, et que par ton côté "je veux rester un enfant" (pour des raisons qui sont les tiennes), tu manque de volonté pour entrer dans la lumière et préfère d'une certaine façon rester dans le noir, ainsi tu agis vis à vis de ton chat (qui pourrait bien représenter des relations sociales) dans le noir, malgré tout tu vois qu'en faisant comme ça ça cloche, tu ne comprend pas toutes ses actions (il apparaît à un endroit et se trouve à un endroit que tu ne pouvais pas prévoir, justement peut-être à cause du manque de "lumière"?).
Pourtant tu vois que quelque chose cloche et essaie de vérifier comment tout ça est possible, pourtant ça ne t'empêche pas de recevoir l'affection de tes proches (le chat qui se frotte dans tes jambes, ton père qui te serre dans les bras), mais pas encore d'en donner à ton tour puisque du coup les mécanismes de "comment ils font eux" restent "dans l'ombre" (invisible pour toi, tu n'as pas su accepter la mise en lumière, même si tu as essayé de ton mieux). Pourtant les yeux du chat eux brillent, tu te dis que lui (peut-être qu'il symbolise un ami que tu connais bien ou ton groupe d'amis), apparemment, il a compris comment on faisait, les yeux réfléchissent la lumière, il a l'air de se l'être appropriée, puisqu'il voit dans le noir (un chat quoi). Idem pour le T-shirt blanc de ton père, le blanc, la couleur qui est capable de renvoyer toute la lumière, ça pourrait vouloir dire qu'à tes yeux la famille a compris comment on redistribue l'affection. 


Mais plus tu pousses à vouloir continuer de progresser à tout prix au mépris de ces personnages (qui sont donc des personnes symbolisées?) et de leur message, plus tu te perds (le chat finit par essayer d'avoir l'air d'un chien dans le sens avili de cet animal: il fait le beau, il a un bâton, ça devient juste un objet de jeu qui décore pour toi), tu quitte l'étreinte de ton père pour sortir ("sortir" veut aussi dire faire une sortie, aller t'amuser sans lui ici), tu cherches à dépasser l'ombre en vélo (c'est une ombre parce que c'est un fantasme, quelque chose comme elle n'existe que dans ton imaginaire, et quelque chose comme elle c'est à dire: quelque chose de plus performant que toi, grâce à des mécanismes, des rouages que tu n'as pas su saisir avec la parabole de la lumière et que tu ne peux qu'imaginer) cette ombre pourrait être l'image que tu imagines idéale, celle d'être performant, d'avancer plus vite que les autres, mais finalement c'est du flan puisque même à pieds tu la dépasses, au fond de toi tu dois donc bien savoir que tu as toute capacité d'être plus fort et plus rapide que ces modèles issus de ton imaginaire qui semblent impossibles à égaler. 


De plus "il te dit d'arrêter" (qui ça, le cycliste? c'était une ombre au début non?), donc peut-être que quand tu reprends conscience que les personnes réelles qui ont l'air de correspondre au modèle auquel tu pensais en pensant aux gens performants, efficaces et surs d'eux (souvent ce qu'on attend d'un jeune homme), tu te rend compte que dans la réalité ce sont des gens normaux et qu'il y a des limites qui seront infranchissables, même pour ces gens qui disent "stop, ça ne va pas plus loin que ça". Ou alors c'est une indication sur tes propres limites en matière d'efficacité, de confiance en toi et de performance (ça peut même être tout ça en même temps).


Globalement ce rêve me semble vouloir dire pas mal de choses: fuir l'affection de tes proches ne t'aidera pas à devenir adulte, fermer les yeux sur comment l'affection fonctionne pour éviter d'avoir à la redistribuer ne t'aidera pas à être plus performant dans le bonheur (puisqu'il ne s'agit pas d'une course où il faut arriver le premier sans se fatiguer, au contraire, c'est les efforts que tu fais à t'y consacrer qui le rendront effectif), peut-être que tu te sens parfois coupable de négliger tes proches ou un peu égoïste d'aller faire des choses pour toi et ça te pousse à te trouver des excuses pour ne pas te dégoûter toi-même ("il faut que je sorte", un peu comme si tu exprimais un besoin, c'est d'ailleurs un vrai besoin, sauf que dans ce cas là tu le travestis en besoin alors que ce n'était peut-être qu'un caprice).




Bien sur cette interprétation n'est issue que du peu de connaissances que j'ai en psychologie humaine basée sur l'observation d'individus et de mon cerveau malade. C'est plutôt une piste de réflexion qu'autre chose, en tout cas que j'aie visé juste ou pas, ça vaut toujours le coup de s'y pencher   Bon réléchissement!
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:29 (2016)    Sujet du message: Un rêve étrange.

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Mon Grimoire Index du Forum -> Le Livre des Ombres -> Magies Psychiques -> Rêves -> Vos rêves Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com